Genèse

Fondée par Amélie LAGUZET en juillet 2012, l'association AREFH est née d'une volonté de témoigner et de partager son expérience. Tétraplégique à la suite d'un accident de la route, Amélie souhaite d'abord montrer combien les femmes handicapées sont différentes de l'image qu'on se fait d'elles. Mariée, mère de deux fillettes, engagée et militante, elle brise les préjugés qui tendent à imaginer les personnes en situation de handicap comme des êtres fragiles qu'il faut assister. Pire, elle fait voler en éclat les tabous qui persistent sur l'aptitude des personnes handicapées, et particulièrement des femmes, à devenir parents et à ressentir des besoins affectifs ou sexuels. 

Objectifs

Convaincue que les regards peuvent changer, l'association oeuvre pour faire de la femme en situation de handicap l'élément clef de cette évolution. Au coeur des débats, instigatrices des combats, seules les premières concernées peuvent exprimer leurs besoins, leurs envies, leurs projets et leurs rêves. 

 

C'est pourquoi l'AREFH oriente son action sur trois axes majeurs :

 

- lutter contre l'isolement des femmes en situation de handicap

- travailler sur l'estime de soi et révéler le potentiel de chacune

- créer des espaces d'écoute et de partage, mettre en place des programmes de sensibilisation